La règle du jeu

Publié le par Yves POEY

(c) Photo Y.P. - (Avec toutes mes excuses à MM Genovese et Sangaré, à jardin : j'étais trop près !) )

(c) Photo Y.P. - (Avec toutes mes excuses à MM Genovese et Sangaré, à jardin : j'étais trop près !) )

Moteur ! Et....... Action ! Ca tourne !


Faut-il tout de même être talentueuse, inspirée, surdouée (oui, j'assume cet attribut, faisant totalement partie du prédicat de ma première phrase...) faut-il être sûre de ses choix, de ses partis-pris, de son travail, de son art, pour proposer ce qu'elle nous propose actuellement Salle Richelieu !
Christiane Jatahy, puisque c'est évidemment elle dont je parle, nous offre un puissant spectacle, un spectacle enivrant, foisonnant, luxuriant !


Luxuriant comme la forêt amazonienne brésilienne, tout près de Rio, la ville natale de Melle Jatahy.


Et si cette jeune femme avait purement et simplement réussi à inventer le spectacle total ?
Le spectacle total de ce début de XXIème siècle ?


Il faut dire qu'elle est habituée au « mélange des genres artistiques ».


Ici, se côtoient Cinéma, Théâtre, Video embarquée, Spectacle de clown, Chanson, Music-Hall (Le retour du Cabaret interlope, n'est-ce pas M. Bagdassarian ?...).
Sans oublier l'interactivité avec le public, ce qui est assez rarissime Salle Richelieu...


(D'ailleurs, à ce propos, votre serviteur a beaucoup donné, hier soir, en chantant le dalidesque « Paroles, paroles » un micro HF à la main, et en ayant Jérémy Lopez qui lui est passé au dessus de la tête... Si si... C'est comme je vous l'écris...)


S'attaquer donc à la « Règle du jeu » de Renoir, le mythique film ?
Melle Jatahy a totalement gagné son pari, elle a tout à fait relevé le gant et a remporté haut la main la gageure.


Le spectacle commence par un moyen-métrage de... vingt-six minutes.
Pendant ce film, pas moins de trente-deux Sociétaires, Pensionnaires et Elèves-Comédiens sont à l'image. (C'est bien simple, sur le programme, n'ont jamais autant figuré de petites cibles rouges... Comprenne qui veut, comprenne qui peut...)


Puis, une fois l'écran relégué dans les cintres, « seuls » dix comédiens seront présents « en chair et en os » sur le plateau, dans la salle et même dans le public, à certains moments.


Tous se dépensent sans compter, tous y vont franchement, pour notre plus grand plaisir, sans avoir l'air de rien, sans avoir l'air d'y toucher... Sensation délicieuse ! )
Ca m'embête un peu de vous narrer plus avant les différents tableaux drôlissimes ou émouvants, tellement je ne voudrais pas vous gâcher la suprise...


Le pitch de tout ça, c'est exactement le scénario du film, à ceci près que la metteure en scène a opéré des ajustements et des adaptations pour coller au plus près à notre époque.
C'est ainsi que la grande demeure de Robert (le décidément de plus en plus excellent jérémy Lopez), c'est la Comédie Française. C'est donc l'occasion de découvrir davantage le Saint des Saints.
C'est ainsi également que l'aviateur André Jurieux (le toujours pince-sans-rire Laurent Laffite) est devenu un héros navigateur qui a sauvé du désastre un grand nombre de migrants.
Et d'autres...

La force de tout ceci, c'est évidemment de donner au public la possibilité de s'affranchir de l'inévitable distanciation envers le grand écran.
Nous sommes dedans, nous participons (je me répète...), nous chantons, nous hurlons de rire, nous vibrons d'émotion....


Et tout ceci fonctionne pleinement et à plein régime.

Une démesure totalement contrôlée.


Je voudrais terminer avec une dernière constatation.


Faut-il tout de même être un Administrateur doté d'un sacré sens de la transformation du langage et des codes du théâtre actuel pour confier les clefs de la prestigieuse Maison à cette très grande metteure en scène qu'est Christiane Jatahy !


Au passage, ne ratez pas le cameo d'Eric Ruf, en tout début de spectacle... Je ne vous en dis pas plus, le symbole est hilarant...)


Entendez-vous, il vous faut impérativement aller voir cette « Règle du jeu ».
Tout comme pour les « Damnés », vous pourrez dire dans vingt ans : « J'y étais » !


And........ CUT !

-------

http://www.comedie-francaise.fr/spectacle-comedie-francaise.php?spid=1546&id=517

La règle du jeu

Publié dans Critique

Commenter cet article