Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Yves Poey - Des critiques, des interviews webradio.

De la cour au jardin

Grands prix de la Critique - Premier tour

Grands prix de la Critique  - Premier tour

Les membres de l'Association Professionnelle de la Critique en général et votre serviteur en particulier décernons nous aussi chaque année nos grands prix.
Voici quels sont cette année les nommés dans les différentes catégories, pour le premier tour.
Et vous, pour qui voteriez-vous ?
(Je dois préciser que les listes ne sont pas exhaustives. Il nous est possible de voter pour qui bon nous semble.)



Grand Prix : (meilleur spectacle théâtral de l’année) :


Arctique, MS Cécile Vandalem - Démons, MS Sylvain Creuzevault - L’Ecole des femmes, MS Stéphane Braunschweig - Les Enivrés, MS Clément Poirée - Un Ennemi du peuple, MS François Sivadier - Fanny et Alexandre, MS Julie Deliquet - La Fin de l’homme rouge, MS Emmanuel Meirieu - Les Idoles, MS Christophe Honoré - Iphigénie, MS Chloé Dabert  - Joueurs, Mao II, les noms, MS Julien Gosselin- Kanata, MS Robert Lepage - La Nuit des rois, MS Thomas Ostermeier - Onéguine, MS Jean Bellorini - Opening night, MS Cyril Teste - Les Sorcières de Salem, MS Emmanuel Demarcy Mota - Thyeste, MS Thomas Jolly - Trilogie de la vengeance, MS Simon Stone – Le Pays lointain, MS Clément Hervieu-Léger – I’m Europe, MS Falk Richter – La Locandiera, MS Alain Françon


Prix Georges-Lerminier (meilleur spectacle théâtral créé en province) :


Cataract valley, MS Marie Rémond - La Collection, MS Ludovic Lagarde - La Conférence des oiseaux, MS GuyPierre Couleau - La Dame aux camélias, MS Arthur Nauzyciel - Dom Juan, MS Jean Lambert-Wild / Lorenzo Malaguerra - L’Echange, MS Christian Schiaretti - Un Ennemi du peuple, MS François Sivadier - Ils n’avaient pas prévu qu’on allait gagner, MS Jean-Louis Martinelli - J’ai pris mon père sur les épaules, MS Arnaud Meunier - Je m’appelle Ismael, MS Lazare - Joueurs, Mao II, Les noms, MS Julien Gosselin - Lettres jamais écrites, MS - Estelle Savasta - Longues étreintes, MS Galin Stoev - Le Misanthrope, MS Rodolphe Dana - Partage de midi, MS Eric Vignier - Pays lointain, MS Christophe Rauck – Trans, MS Didier Ruiz - Retour à Reims, MS Thomas Ostermeïer - Jours tranquilles à Jerusalem, MS Jean-Claude Fall - Soeurs, MS Pascal Rambert - Départ volontaire, MS Christophe Rauck -  La réunification des deux Corées, MS J.Vincey - Je m’en vais et l’état demeure, MS d’Hugues Duchêne - Un fils, MS David Gauchard - 40 degrés sous zéro, MS Munstrum Théâtre - L’occupation, MS P.Pradinas - Place royale, MS Claudia Stavisky - Le Prince travesti, MS Yves Beaunesne


Meilleure création d’une pièce en langue française :


Au-delà des ténèbres, MS Simon Abkarian - Chanson douce, MS Pauline Bayle - Des couteaux dans les poules, MS Gilles Bouillon - Fauves, MS Wajdi Mouawad - Les Hérétiques, MS François Rancillac - Un Instant, MS Jean Bellorini - Mémoire de fille, MS Cécile Bakès - La Petite sirène, MS Géraldine Martineau - Qui a tué mon père, MS Stanislas Nordey - Soeurs, MS Pascal Rambert - Ysteria, MS Gérard Watkins - Wareware no moromoro (nos histoires), MS Hideto Iwaï- Logiqueimperturbabledufou, MS Zabou Breitman - Les Enivrés, MS Clément Poirée - Welcome MS Patrice Thibaud - Le fils, MS de David Gauchard - Quand je suis avec toi il n’y a rien d’autre qui compte, MS Bellorini - Jours tranquilles à Jérusalem, MS J-C Fall - On n’est pas que des valises, MS Marie Liagre - Le jour où j’ai appris que j’étais juif, MS G.Lavaudant - L’occupation, MS P.Pradinas - Les Mystiques, MS d’Hedi Tillette de Clermont-tonnerre - Portrait de Ludmilla en Nina Simone, MS par David Lescot – Meaulnes, MS de Laurent Nicolas - Hedda Gabler, MS Roland Auzet


Meilleur spectacle étranger :


Amour et psyche, MS Omar Poras - H2 Hébron, MS Winter family - Il pourra toujours dire (…), MS Gurshad Shahemen - Kafka sur le rivage, MS Yukio Ninagawa - Laïka, MS David Murgia - Les Marchands de Londres, MS Doclan Donellan - Le Procès, MS Krystian Lupa - La Reprise, MS Milo Rau - Révélation, MS Satoshi Miagy - Sopro, MS Rodrigo Garcia - Scarlet letter, MS Angelica Liddell - Tartiufas, MS Oskaras Korsunovas - Il pourra toujours dire (…), mes Gurshad Shahemen - Le Livre de la jungle, MS Bob Wilson - Les Choses qui passent ( de Dingen die voorbigaan), MS Ivo van Hove - La reprise, MS Milo Rau - Stück Plastic, MS Maïa Sandoz – Infideles, MS du TgSTan – Sylvia, MS de Fabrice Murgia - La voix humaine et The other voice, MS Ivo van Hove – Love, MS d’Alexandre Zeldin – Kanata, MS de Robert Lepage - La réunification des deux Corées, MS Jacques Vincey


Prix Laurent- Terzieff- (meilleure production d’un théâtre privé) :


Le canard à l’orange, MS Nicolas Briançon (Michodière) - La dégustation, MS Ivan Calbérac (Renaissance) - Le Faiseur de théâtre, MS Christophe Perton (Dejazet) - Fric Frac, MS Michel Fau (théâtre de Paris) - Girls and boys avec constance Dollé (Petit Saint-Martin) - Dans la peau de Cyrano, MS Nicolas Devort (Lucernaire) - Le Misanthrope, MS Peter Stein (Théâtre Liberté) - La machine de Turing, MS Tristan Petitgirard (Théâtre Michel)- Mademoiselle Molière, MS Arnaud Denis (Lucernaire et Théâtre rive Gauche) - La ménagerie de verre, MS Charlotte Rondelez (Théâtre de Poche-Montparnasse) - La Mort d’Agrippine, MS Daniel Mesguish (Dejazet)- Tchekhov à la folie, MS Jean-Louis Benoit (Poche Montparnasse) - Michel for ever (Poche) - Il y aura la jeunesse d’aimer (Lucernaire) - Ich bin Charlotte, MS Suissa (Poche montparnasse) - La loi des prodiges, MS François de Brauer (créé à la tempête exploité au petit saint martin) - Dom juan, MS de Jean-Philippe Daguerre (Ranelagh) - Face à face, MS Léonard Matton (Les plateaux sauvages et à l’Atelier) - Rabbit Hole, MS Stavinsky (Théâtre des Celestins et Bouffes parisiens) - Le potentiel érotique de ma femme, MS de Sophie Accard (Théâtre 13)- Le lien, MS Panchika Velez (Théâtre Montparnasse) - Un Picasso, MS Anne Bouvier (Studio Hébertot) - Bells and spells, MS Victoria Thiérrée Chaplin (L’Atelier) - Légende d’une vie, MS de Christophe Lidon (Théâtre Montparnasse) - La ménagerie de verre , MS Charlotte Rondelez(Poche)

Meilleure comédienne :


Isabelle Adjani (Opening night) - Emeline Bayart (Fric frac / Tchekhov) - Suliane Brahim (Electre-Oreste) - Elodie Bouchez (les Sorcières de Salem) - Anne Bouvier (Mademoiselle Molière) - Rachida Brakni (J’ai pris mon père sur mes épaules) - Ludmilla Dabo (Nina Simone) - Valérie Dréville (Démons et Bérénice mes Gaërtan Vassart) - Constance Dollé (Girls and Boys) - Karill Elgrichi (Berenice MS Isabelle Lafon) - Marina Hands (Soeurs) Irène Jacob (Retour à Reims) - Annie Mercier (Thyeste) - Cristiana Reali (La ménagerie de verre) - Marlène Saldana (Les idoles) - Julie Sicard (L’heureux stratagème) - Francine Bergé (L’échange) - Romane Bohringer (L’occupation) - Marianne Basler (L’autre fille) - Claire de la rue du Cän (L’heureux stratagème) - Isabelle Andreani (un coeur simple) - Fanny Ardant (Hiroshima mon amour) - Lubna Azabal (Fauves) - Nathalie Dessay (Légende d’une vie) - Julie Gayet (Rabbit Hole) - Catherine Hiegel (Le lien)


Meilleur comédien :


Mathieu Amalric (La collection) - Nicolas Bouchaud (Démons / un Ennemi du peuple) - Loïc Corbery (Pays lointain) - Philippe Demarle (Salem) - Adama Diop ( Joueurs, Mao II, Les noms ) - Vincent Dissez (Pays lointain) - David Murgia (Laika) - Claude Duparfait (L’Ecole des femmes) - Camille de la Guillonnière (Un instant) - Denis Lavant (Le sourire au pied de l’échelle) - Manuel Le Lièvre (Tchekhov à la folie) - Christophe Montenez (ElectreOreste) Laurent Poitreneau (La Collection) - Stanislas Nordey (Partage de midi / Qui a tué mon père) Philippe Torreton (J’ai pris mon père sur mes épaules) - Emmanuel Vérité (Tout Dostoïevski) - Micha Lescot (La collection) - Jean-Paul Farré (Tchekhov à la folie) - Jonathan Diggelman (Amour et psyché) - Roland De Paw (Lettre à Helga) - Olivier Saladin (Welcome) - Patrice Thibaud (Welcome) - Jean-François Derec (Le jour où j’ai appris que j’étais juif) - Jacques Gamblin (Je parle à un homme qui ne tient pas en place) - Benoit Soles (La machine de Turing) - François Praud (La chambre désarcodée et 40 degrès sous zéro)


Prix Jean-Jacques Lerrant (révélation) :


Aymeline Alix (Le Pays lointain, Odéon) - Suzanne Abert (L’école des femmes) - Roxane Roux (La dama boba) Fran esposito (Welcome) - Hugues duchêne pour ses différentes pièces - Clément Bondu (L’Avenir) - Simon Dellattre  (La vie devant soi) - Harrison Arrévalo (Les idoles) - Marie Oppert (Peau d’âne) - Déborah Lukumuena (Anguille sous roche) - Douglas Grauwels, Piersten Leirom pour (I am Europe) - Maurin Ollés (J’ai pris mon père sur mes épaules) - Elsa Lunghini (2+2) - Valentin de Carbonières (Kamikaze et 7 morts sur ordonnance)


Meilleur créateur d’élément scénique (scénographe – décorateur, costumier, créateur de lumière) :


Antoine Vasseur (scénographie La Collection) - Ariane Sauvé (scénographie Kanata) - Freddy Porras (scénographie Amour et Psyché) - Marc Delamézière (lumières Des couteaux et des poules) - Thomas Jolly et de Christèle Lefèbvre (scénographie Thyeste) - Alban Ho Van (scénographie Les idoles) - Stéphane Braunschweig (scénographie L’école des femmes) - Katrin Hoffmann (décor Am Königsveg) - Christian Tirole / JF Sivadier (scénographie Un Ennemi du peuple) - JR conception (scénographie FC Bergman) - Jan Versweyveld (scénographie & Lumières The Hidden force) - Angélica Liddell (scénographie et costumes The Scarlet Letter) - Riccardo Hernandez (scénographie La Dame aux Camélias) - Marie La Roca (costumes, La Collection) - Elise Vuite (costumes, Aamour et Psyché) - Scénographie de Justine Bougerol (Anguille sous roche) - Lumière de Kelig Le Bars (Anguille sous roche)


Meilleur compositeur de musique de scène :


Rémi Alexandre, Guillaume Bachelé, Maxence Vandevelde ( Joueurs, Mao II, Les noms ) - Bichindaritz (La Collection) - Gianluca casadei (Laika) - Pierre-Marie Braye-Weppe et Yvan Talbot (Anguille sous roche) - Philippe Leygnac (Welcome) - Emmanuel Nappey (Amour et Psyché) - Christian Olivier (Prévert, Rond-Point) - Pascal Sangla (Pays lointain ,Odéon) - Harry De Wit (The Hidden Force)


Meilleur livre sur le théâtre :


Marion Boudier (avec Joël Pommerat), “l’Ecriture de ça ira (1) Fin de Louis” (Actes-Sud- Papiers) - Pascale Bordet, aquarelles de l’auteur et photographies de Laurencine Lot, “Splendeur et misère d’une costumière”, HC éditions - Pippo Delbono et Federica Martucci, “Le Don de soi”, ed. Hors collection - Ludovic Fouquet, “ Robert Lepage”, éd. Hors collection- Joëlle Gayot “Centres dramatiques nationaux. Maisons de l’art, du peuple et de la pensée” (ed. Solitaires intempestifs) - Olivier Neveux, “Contre le théâtre politique”, éd. la Fabrique - Olivier Py, Planches de salut, Timothée Picard et Bertrand Dermoncourt, Actes Sud Théâtre - Olivier Schmitt, “L'Intégrale des ombres (la Scala, Paris)”, Actes Sud.
 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article